vendredi 8 mai 2009

La déclaration, l'histoire d'Anna : tome 1


Titre : La déclaration
Auteur : Gemma Malley
Genre : science-fiction
Appréciation : Coup de cœur

Résumé : Angleterre, 2140.
Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hall, un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer sa faute.

Anna a tout oublié de son passé.
Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître.
Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ?
Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?
(résumé copié du livre)

Extrait :
Elle aperçut Peter et plissa légèrement les yeux en passant devant lui. C'est seulement lorsqu'il prononça son nom qu'elle s'arrêta, à contrecœur. "Anna, dit-il tout doucement. Anna Covey." Elle le foudroya du regard. "Surplus Anna, rectifia-t-elle. Je te prierai de ne pas utiliser de mots venant de l'Extérieur et de cesser d'affirmer que tu connais mes parents, vu qu'en ce qui me concerne je n'en ai pas." Peter la fixa d'un air incrédule et Anna oscilla nerveusement d'un pied sur l'autre, peu habituée à être dévisagée avec une telle insistance. "Alors, il se passe quoi, ici ? demanda-t-il en désignant l'entrée du sanatorium. - Examens de santé, répondit Anna d'un ton sec. Tu subiras un contrôle médical intégral et seras vacciné contre toutes les maladies. En plus d'être pesé. Les Surplus ont le devoir de se maintenir en bonne santé afin de ne pas contaminer le monde avec leurs maladies." Peter leva les sourcils. "Je croyais que les Surplus n'avaient pas droit aux médicaments. Je croyais qu'on voulait qu'ils meurent le plus vite possible." Il parlait d'une voix basse, un peu cassante, et Anna commençait à s'échauffer. "Bien sûr que les Surplus n'ont pas accès aux médicaments, répliqua-t-elle avec agacement. Les vaccins sont là pour prévenir, pas pour guérir."
(extrait copié p.43 du livre)

Critique : Le début commence quand Anna écrit dans son journal. Puis, on est retiré de ses pensées et on reviens dans le monde d'Anna. Et c'est là qu'on commence à découvrir ce monde, ce foyer de Grand Hall qui l'héberge. On découvre alors les règles de l'établissement... j'ai beaucoup aimé ceci.
Puis arrive Peter. On remarque beaucoup l'évolution d'Anna car au début, elle déteste Peter à sa façon de ne pas respecter les règles et de les ignorer. Elle croit qu'il est stupide, bon à rien...
Puis Anna va apprécier Peter car elle va le croire...
Vers le milieu, on entre dans le suspens et je crois que le moment où ils s'échappent tous les deux est mon passage préféré.
Je suis resté schotchée du début jusqu'à la fin et je n'avais pas hâte de le finir. Heureusement, il y a un deuxième tome qui raconte, cette fois-ci, l'histoire de Peter. J'ai hâte de le lire !

1 commentaire:

Magic a dit…

C'est un super bouquin, effectivement. Ce que j'ai aussi apprécié, c'est le côté plus "moral" du livre, qui parle beaucoup de la peur de mourir, c'est même ce qui enclenche l'histoire.
Un bon blog... je reviendrai !